NO PAIN NO GAIN

Le Régime Atkins

Le Régime Atkins

 

L'excès de poids ne serait surtout lié à un déséquilibre du métabolisme alimentaire, à savoir une mauvaise assimilation des sucres. C'est sur ce "précepte" que le Dr Atkins a mis en place son régime dans les années 70.


Le principe


Les glucides sont supprimés. C'est-à-dire les pâtes, le riz, les pommes de terre, le pain, les fruits, les légumineuses (haricots, flageolets, petits poids, lentilles), les sucreries, les boissons sucrées et alcoolisées.

A l'inverse, les protides et lipides peuvent être consommées à volonté ; viande, poisson, fruits de mer œufs, laitage non sucré, mayonnaise, beurre, huile, fromage (sauf les fromages allégés qui contiennent des glucides). Les repas types sont donc constitués de viande, de poisson, d'oeufs et de fromage.

A consommer en quantité limitée : les légumes peu glucidiques (moins de 10% de glucides), les légumes verts (limités à 50 gr par repas), les légumes riches en fibres, les salades, épices et fines herbes.

En raison des risques de carences, il est recommandé de ne pas suivre ce régime plus de 10 à 15 jours.

Les plus


La perte de poids peut être rapide au début, avec 2 à 4 kilos la première semaine, sans sensation de faim, sans trop de frustration. Les règles sont relativement faciles à suivre : pas de décompte de calories, interdits limités


Les moins


Comme pour tous les régimes d'exclusion, les risques de carence sont élevés.

Privé de glucide, le corps va chercher son énergie dans la graisse mais aussi dans les muscles, provoquant fatigue physique et psychique. Les apports importants en matières grasses ne sont pas vraiment recommandés par les nutritionnistes, et peuvent être à risque représentent pour les artères et le cœur. L'absence de fruit et l'apport réduit en légumes provoquent rapidement des carences en vitamines, sels minéraux et fibres, favorisant fatigue et constipation.

Enfin, les kilos réapparaissent dès la reprise d'une alimentation normale.

Conseils


Comme pour tout régime, le risque de carence est là ; mieux vaut prendre conseil auprès de son médecin ou d'une diététicienne avant de se lancer. Si vous souffrez d'une affection particulière, si vous prenez des médicaments, prenez impérativement auparavant l'avis d'un médecin, avant de d'envisager un tel régime.

Dans la majorité des cas, aujourd'hui les « régimes » au sens strict ne sont pas conseillés par les nutritionnistes. Car le régime est généralement suivi pendant un temps assez bref... puis ensuite, progressivement la personne retrouve ses anciennes habitudes alimentaires. Par ailleurs l'organisme, étant en restriction calorique, va se mettre à « économiser » ses dépenses caloriques... Au bout d'un certain temps, le risque est une augmentation de poids. Ce que l'on appelle l'effet
yo-yo (perte de poids-prise de poids).

En fait, en cas de surpoids, d'un point de vue diététique, on recommande avant tout de changer certaines habitudes alimentaires et de s'y tenir, en évitant de se lancer dans des régimes draconiens. L'objectif doit être raisonnable, mais atteint ! Déjà perdre 10 % de son poids initial est considéré comme un bon résultat par les nutritionnistes, et surtout cela va permettre de diminuer les risques sur la santé liés au surpoids.

source: //sante-az.aufeminin.com



07/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres